Conférences "Femme Avant Tout" 

A propos


L'Association Francophone de Femmes Autistes ( AFFA ) est une association qui lutte pour les droits des femmes.

Cette association vit grâce au travail de femmes bénévoles autistes, elles-mêmes vivant souvent dans des situations difficiles. L'AFFA vise à aider le plus grand nombre de femmes TSA en France, en Belgique, en Suisse, au Québec..., qu'elles soient adhérentes ou pas. Mais adhérer ou faire un don, c'est aussi remercier et encourager ces bénévoles dans leur investissement et leur travail, tout simplement.

Aujourd'hui encore, les femmes adultes sont "oubliées", mises à l'écart dans la communauté de l'autisme, car la clinique de l'autisme reste essentiellement masculine. Les spécificités féminines ne sont pas encore assez connues ou reconnues, si bien que l'on aborde trop rarement l'absence de soutien spécifique aux femmes autistes.

En effet, ce syndrome s'exprime de manière un peu différente et faute de prise en compte de ces spécificités, elles ont d'autant moins accès à un diagnostic et à un accompagnement adapté. De plus, de nombreuses femmes sont également mères et sont, par leur comportement particulier, jugées suspectes et davantages exposées aux risques de signalements de la part de professionnels de l'enfance. Les femmes autistes sont par ailleurs doublement discriminées dans le monde du travail, en tant que femmes et personnes avec particularités de fonctionnement.

Elles ont une double peine car avant d'être des personnes autistes, elles sont d'abord des femmes et se retrouvent confrontées aux même violences que peuvent subir les femmes de notre société.

Les agresseurs ciblant davantages les personnes les plus vulnérables et celles qui sont le moins en capacité de comprendre, d'identifier les comportements violents et de se défendre, font que les femmes autistes en sont des proies de choix. Elles sont à très grand risque de subir des violences tout au long de leur vie ( violences physiques, psychologique, conjugales ou/et sexuelles ) et sont exposées bien plus à des manipulations et des phénomènes d'emprise.

Les troubles du spectre de l'autisme associés à l'impact psychotraumatique du fait de la méconnaissance qu'en ont la plupart des professionnels et les proches vont être des facteurs d'abandon et d'isolement encore plus importants avec une absence de reconnaissance du traumatisme et de la souffrance, associée fréquemment à une absence de protection et de prise en charge adaptée.

Les femmes composant notre association ont souvent eu un parcours de vie compliqué, mais malgré cela elles possèdent de nombreuses compétences inexploitées et une grande capacité de travail et de concentration, surtout quand le sujet leur plaît, ce qui est le cas ici.

Le congrès d'aujourd'hui a pour ambition de sensibiliser sur les spécificités de ces femmes et de s'interroger sur la discrimination et les violences que subissent toutes ces femmes au quotidien.

Ces femmes de l'ombre sont des " Femmes avant tout ".